Blogue

Fraudes non technologiques

Fraudes non technologiques

Les fraudes les plus profitables aux fraudeurs ne sont pas de nature technologique. Ce genre de coup nécessite une grande connaissance de l’informatique et une préparation trop importante par rapport au taux de succès qui, lui, est presque nul.

Les fraudes qui profitent le plus aux malfaiteurs sont celles qui visent à manipuler l’utilisateur, plutôt que les systèmes informatiques. Dans ce genre d’escroquerie, les fraudeurs mettent la victime en confiance dans le but de lui faire commettre des actions qu’elle ne ferait pas en temps normal.

Hormis la fraude par hameçonnage ou encore la fraude par carte de débit et par carte de crédit (clonage), voici les principales escroqueries qui ont cours présentement. Bien que ces fraudes ne soient pas liées directement au monde financier, mieux vaut savoir les reconnaître pour s’en protéger plus adéquatement.

Payer pour obtenir du crédit

Certaines entreprises affirment pouvoir vous prêter même si vous avez une mauvaise cote de crédit. Elles demandent en général le paiement de frais à l’avance. Ce paiement peut aller de quelques centaines à des milliers de dollars. Si vous donnez de l’argent à ces entreprises, il est presque certain que vous n’obtiendrez jamais le prêt escompté et vous ne pourrez pas récupérer ce que vous avez payé.

Dans la plupart des provinces et territoires, demander le paiement de frais avant d’accorder un prêt est illégal.

Une occasion d’affaires exotique

Une combine, communément appelée « lettres frauduleuses nigérianes », fait bien des victimes. Dans cette arnaque, une personne, haute placée, d’un pays étrangé et vous fait une proposition d’affaires (habituellement par courriel) urgente et strictement confidentielle. Le fraudeur raconte, par exemple, qu’il a récemment mis la main sur les produits de la vente de biens immobiliers ou qu’il a hérité d’une fortune familiale et qu’il est à la recherche d’un partenaire étranger pour l’aider à récupérer son argent.

En raison du poste qu’il occupe, il affirme ne pas pouvoir ouvrir un compte de banque à l’étranger et il vous demande de déposer l’argent, souvent de 25 à 50 millions de dollars, dans votre compte en échange d’un pourcentage. Afin de pouvoir faire le transfert, l’escroc vous demande de lui divulguer vos renseignements personnels (nom, adresse de votre institution financière, numéro de téléphone et de télécopieur, numéro de votre compte, etc.).

La suite des choses est plutôt simple : en guise de test, le fraudeur vous achemine un versement de plusieurs milliers de dollars et vous demande de transférer une partie de cette somme dans le compte qu’il détient dans son pays. Quelques semaines plus tard, vous découvrirez que le paiement initialement reçu était sans provision. Toutefois, les sommes que vous aurez déjà transférées dans le compte du fraudeur seront irrécupérables d’un point de vue international.

Les fausses offres d’emploi

Méfiez-vous des sites sur lesquels sont affichées des offres d’emploi où l’on vous demande de remplir un formulaire contenant vos renseignements personnels (nom, numéro d’assurance sociale, date de naissance, adresse, numéro de téléphone, etc.). Dans ces cas de fraude, les malfaiteurs affichent des offres d’emploi alléchantes, en utilisant des noms de compagnies prestigieuses.

Les petites annonces renferment parfois aussi des offres de ventes pyramidales déguisées en offres d’emploi. Soyez vigilants! La vente pyramidale est illégale en vertu de la Loi sur la concurrence, et des accusations pourraient être portées contre vous.

Le coup du gros lot

Une escroquerie courante consiste à vous faire croire que vous avez gagné un prix important (de l’argent ou une automobile). Pour recevoir votre prix, vous devez acheter un produit quelconque (ensemble de stylos, de couteaux, etc.) et le payer à l’avance. Rappelez-vous que, dans un concours légitime, on ne vous demandera aucun paiement d’avance pour avoir droit à votre prix.

L’escroquerie de type sweepstake

Après avoir participé à un sweepstake truqué, on vous annonce que vous avez gagné un prix en argent dont la somme est considérable, mais que vous devez envoyer de l’argent avant de recevoir votre prix pour payer les taxes. Habituellement, la personne qui vous contacte se présente comme un avocat, un juge, un agent des douanes ou un autre représentant.

Source : www.phonebusters.com

Partagez cet article