Blogue

S’en remettre au gouvernement pour planifier sa retraite, est-ce réaliste ?

S’en remettre au gouvernement pour planifier sa retraite, est-ce réaliste ?

Pour la majorité des contribuables, les régimes de retraite gouvernementaux couvriront moins de 50 % de leurs besoins à la retraite. Sceptique?

Voyez par vous-même…

François, 40 ans, n’a pas encore cotisé à un REER. Travaillant dans une entreprise privée, son revenu annuel brut est de 50 000 $. Il est convaincu qu’à 65 ans, les rentes gouvernementales suffiront pour maintenir son niveau de vie.

Dans les faits, il aura besoin d’au moins 35 000 $ par année, soit 70 % de son revenu brut actuel, pour maintenir son niveau de vie à la retraite. En dollars d’aujourd’hui, il s’avère que les rentes gouvernementales annuelles lui rapporteront au plus 16 000 $! Adieu les séduisants projets de retraite…

Pour combler ses besoins financiers, un montant de 19 000 $ par année devra provenir de ses épargnes personnelles, ce qui équivaut à près de 120 % du montant fourni par l’État. Quelle déception s’il reporte encore sa décision de cotiser à un REER!

Partagez cet article