Blogue

La pension du Canada : à 60, 65 ou 70 ans?

La pension du Canada : à 60, 65 ou 70 ans?

Quel est l’âge idéal pour faire une demande au Régime de pensions du Canada? Est-ce 60, 65 ou 70 ans? Il n’y a pas de réponse toute prête à cette importante question. Elle dépend de facteurs socioéconomiques personnels, qui varient au fil du temps. Elle s’appuie sur des hypothèses, sur le type et le montant de vos autres revenus de retraite, sur votre espérance de vie et sur votre état civil. Les retombées sur les impôts et sur les autres prestations auxquelles vous pourriez avoir droit entrent aussi dans l’équation.

Ce qu’est le Régime de pensions

Le Régime de pensions du Canada (RPC) offre des prestations de retraite calculées selon les cotisations que vous avez versées pendant que vous travailliez. Vous pouvez toucher ces revenus dès 60 ans, avec une prestation réduite, ou attendre à 70 ans et profiter d’un versement mensuel plus élevé.

  • Retrait à l’âge de 65 ans : la pension maximum est de 1175,83 $ par mois, en 2020.
  • Retrait avant 65 ans : une réduction de 0,6 % par mois est appliquée. Cette réduction peut atteindre 36 % pour une personne qui touche la pension dès 60 ans.
  • Retrait plus tard que 65 ans : Une augmentation de 0,7 % par mois est accordée. Elle peut atteindre 42 % pour une personne qui attend ses 70 ans pour faire demande.

Que faire?

Dans certains cas, la situation se prête mieux aux versements par anticipation. Dans d’autres cas, il est préférable d’attendre à 70 ans.

Pourquoi faire demande à 60 ans :

  • Vous avez un faible revenu de pension. Si vos revenus demeurent faibles, vous pourrez aussi être admissible au supplément de Sécurité de la vieillesse à l’âge de 65 ans. Si vous attendez à 65 ans pour recevoir une pension du Canada (qui sera donc plus élevée), ce supplément pourrait être réduit, possiblement éliminé.
  • Vous avez des revenus de retraite d’au moins 77 000 $ net par année. Si vous attendez à 65 ans pour toucher la pension du Canada et que votre revenu net dépasse la barre des 77 000 $, la Sécurité de la vieillesse sera réduite en fonction des montants excédentaires reçus.
  • Selon votre état de santé ou vos antécédents familiaux, votre espérance de vie est inférieure à la moyenne. Vos prestations pourraient être plus élevées, même si vous n’attendez pas à 65 ans pour toucher la pension fédérale. À 74 ans, vous aurez reçu environ le même total de prestations, si vous avez opté pour le retrait à 60 ans ou 65 ans et retiré le montant maximum auquel vous avez droit.
  • Si votre conjoint et vous recevez tous les deux un montant élevé du RPC, la pension du survivant pourrait être réduite ou éliminée. Combinées, les pensions du RPC du défunt et du survivant combinées sont égales à la prestation maximale de la pension du Canada (payable à 65 ans).

Pourquoi faire demande à 65 ans ou plus :

  • Vos revenus imposables sont très élevés entre 60 et 70 ans, mais seront ensuite réduits. Si vos revenus vous placent déjà dans une classe d’imposition plus élevée, les revenus de pension du RPC accentueront cette situation. Si vous n’avez pas besoin de cette source additionnelle de revenus, mieux vaut attendre.
  • Votre espérance de vie est supérieure à la moyenne. Si vous atteignez un âge avancé, le montant total reçu du Régime de pensions du Canada sera plus élevé à celui que vous auriez reçu si vous aviez reçu vos prestations plus tôt.
  • Votre conjoint reçoit un faible montant du RPC. Si votre budget vous permet d’attendre jusqu’à 65 ans, vos prestations seront plus élevées. Lorsqu’il y aura un décès dans le couple, la pension combinée pourrait être plus élevée.

La solution : l’évaluation

Afin de prendre une décision éclairée, procédez à un examen complet de vos finances et de vos revenus de retraite. Posez-vous certaines questions : ai-je besoin de ce revenu dès l’âge de 60 ans? Quelle est mon espérance de vie? Quelle est la situation de mon conjoint?

Peu importe votre situation, nous vous recommandons de rencontrer votre planificateur financier avant de prendre cette décision importante. Ainsi, vous pourrez tirer le maximum des prestations auxquelles vous avez droit, tout en minimisant les incidences fiscales.

Serge Breton, CFP
Directeur régional
Région Nord-Est
sbreton339@acpol.com

Partagez cet article