Blogue

Quels sont les types de REER?

Quels sont les types de REER?

Il y a quatre sortes de REER

  • REER individuel
  • REER au nom du conjoint
  • REER collectif
  • REER autogéré

REER individuel

Régime de retraite enregistré au nom de la personne qui y cotise. Les placements et les avantages fiscaux qui y sont associés appartiennent au cotisant.

Consulter l’avis de cotisation que vous envoie chaque année l’Agence du Revenu du Canada (ARC) pour savoir quel maximum il vous est permis de déduire dans votre déclaration de revenu.

  • Aucun âge minimal pour cotiser.
  • Contribution excédentaire de 2 000 $ possible à l’âge de 18 ans.

REER au nom du conjoint

Régime enregistré au nom du conjoint dont vous êtes la personne cotisante. En tant que cotisant, vous bénéficiez de la déduction d’impôt. Les sommes du placement REER appartiennent à votre conjoint.

Le total des sommes versées à votre REER et à celui de votre conjoint ne peut pas dépasser le total des déductions qui vous est permis.

Si votre conjoint retire les sommes que vous avez versées à son REER dans les 3 années suivant le dépôt, le montant du retrait sera ajouté à votre revenu imposable de l’année en cours. Après ce délai, votre conjoint sera imposé sur tout retrait effectué dans son REER.

  • Avantageux si votre conjoint aura des revenus inférieurs aux vôtres à la retraite.
  • Permet de diminuer la facture d’impôt du couple.
  • Cotisations possibles jusqu’à ce que votre conjoint ait atteint 71 ans.

REER collectif

Mode d’épargne systématique qui permet aux employés d’une entreprise de se constituer un capital en prévision de la retraite par des cotisations régulières prélevées sur leur salaire.

Un REER collectif est considéré comme un ensemble de REER individuels, car un contrat individuel est enregistré pour chaque employé participant. Certaines conditions d’admissibilité et de retrait des fonds peuvent s’appliquer.

Si vous détenez un REER collectif et un REER individuel, la somme totale des cotisations effectuées ne doit pas dépasser le montant maximal indiqué dans l’avis de cotisation expédié par l’ARC (Agence du Revenu du Canada).

Cette formule d’épargne exige préalablement l’inscription de votre employeur à l’offre de service REER collectif.

  • Formule facultative : vous avez le choix d’y participer ou non.
  • Montant et véhicule de placement à votre choix.
  • Économie d’impôt immédiat, votre cotisation est aussitôt déduite de votre revenu imposable.

Parlez-en à votre employeur!

REER autogéré

Un REER est autogéré si vous constituez et gérez vous-même, ou avec l’aide d’un courtier, votre portefeuille de titres.

S’adresse à ceux qui désirent investir leurs cotisations REER dans des actions et non dans des fonds d’actions.

Si votre choix de placement porte exclusivement sur des épargnes à termes ou des fonds de placement, le REER autogéré n’est peut-être pas indiqué en raison des frais d’administration applicables.

Lorsqu’un REER autogéré acquiert ou détient des placements non admissibles, vous pourriez être assujetti à un impôt spécial de 1 % calculé mensuellement sur la valeur marchande des placements non admissibles à la fin du mois.

Partagez cet article