Blogue

Mieux comprendre le REER

Mieux comprendre le REER

Un régime enregistré d’épargne-retraite, appelé couramment REER, est un mode d’épargne qui vous permet de placer les économies que vous réalisez durant votre vie active, en vue de compléter vos sources de revenus à la retraite.

Il offre un double avantage fiscal :

  • vos cotisations sont déduites de votre revenu imposable;
  • les revenus de vos placements sont réinvestis entièrement dans votre régime à l’abri de l’impôt.

Règles de base du REER

  1. Vos cotisations REER ne doivent pas excéder un certain pourcentage de vos revenus. (voir article blogue: Combien avez-vous le droit de cotiser ?)
  2. Il y a quatre sortes de REER : le REER individuel, le REER au nom du conjoint, le REER collectif et le REER autogéré. (voir article blogue: Quels sont les types de REER ?)
  3. Deux possibilités sont offertes pour cotiser : par versements réguliers, au rythme qui vous convient, et au comptant, au moment où vous le désirez.

Le REER peut aussi servir à d’autres fins que la retraite.

Il peut être utilisé pour :

  • acheter une première propriété avec le Régime d’accession à la propriété (RAP);
  • financer un retour aux études avec le Régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP);
  • constituer un revenu d’appoint advenant une période sans emploi ou un congé parental.
Partagez cet article