Blogue

Maximiser vos cotisations REER

Maximiser vos cotisations REER

Cotiser tôt dans la vie

Le principe du REER fait jouer le temps en votre faveur. Plus l’argent reste longtemps protégé du fisc, plus le capital de retraite devient intéressant.

Cotiser tôt dans l’année

Si vous avez des revenus réguliers, cotiser à votre REER par versements périodiques est LA formule la plus efficace et la plus souple pour bâtir votre portefeuille. Votre investissement commence à rapporter dès la première journée, de sorte que le rendement s’accumule plus rapidement que si vous cotisez une seule fois en fin d’année.

Cotiser le maximum

La loi vous autorise, pour une année d’imposition, à cotiser généralement 18 % du revenu que vous avez gagné l’année précédente. Efforcez-vous, dans la mesure du possible, de toujours cotiser le maximum.

Cotiser régulièrement

En ne cotisant pas à votre REER, ne serait-ce qu’une seule année, vous pourriez vous priver de sommes importantes à la retraite. En voici un exemple :

Une cotisation de 4 000 $ par année pendant 30 ans :  367,957 $

Le même placement avec une omission la deuxième année :  343,363 $

Différence :  24,594 $*

* Exemple de calcul basé sur un taux de 6,5 % composé annuellement et sur un portefeuille diversifié.

Le saviez-vous ?

Pour maintenir un niveau de vie confortable à la retraite, il peut être avantageux d’emprunter pour cotiser à votre REER.

Partagez cet article