Blogue

Comment évaluer le risque d’un placement?

Comment évaluer le risque d’un placement?

Tous les produits de placement comportent une part de risque. Qu’il s’agisse d’obligations d’épargne, d’épargnes à terme, de fonds communs ou de titres boursiers, ils pourraient ne pas donner le rendement convenu ou souhaité. Le risque lié aux placements découle de 3 sources :

  • le produit
  • le marché
  • l’investisseur

Risque lié au produit

Certains produits de placement sont plus sécuritaires que d’autres. Les épargnes à terme, par exemple, comportent un très faible risque de ne pas donner le rendement attendu. Règle générale, elles sont garanties par l’émetteur.

L’achat d’actions à la Bourse d’une seule compagnie, par contre, peut vous rendre millionnaire ou vous causer de graves tracas financiers si cette dernière fait faillite.

Risque lié au marché

Si la Bourse en général connaît une baisse, cela signifie souvent que la plupart des titres sur ce marché perdent de la valeur. Les taux d’intérêt peuvent aussi diminuer soudainement et personne ne peut l’éviter. Les marchés financiers dépendent d’une multitude de variables économiques telles que l’inflation, la balance commerciale, la production nationale ou encore la main-d’œuvre disponible. Il semble bien qu’une seule de ces données puisse causer des soubresauts à la Bourse, surtout si les résultats annoncés diffèrent des prévisions des investisseurs et des analystes influents. Or, si la Bourse bouge, il est fort possible que les taux d’intérêt réagiront eux aussi.

Risque lié à l’investisseur

Le risque peut aussi provenir du comportement de l’investisseur. Par exemple, il peut décider de se départir d’un titre boursier ou d’un fonds commun de placement au mauvais moment, c’est-à-dire lorsque l’action ou le fonds est à la baisse. Le rendement obtenu sera probablement inférieur à la moyenne historique du fonds ou de l’action, et le risque de perdre une partie de son investissement devient alors plus que probable.

Le saviez-vous ?

Les dépôts en dollars canadiens que vous effectuez dans chaque caisse sont assurés. En Ontario, les dépôts en dollars canadiens sont également assurés jusqu’à concurrence de 100 000 $ par la Société ontarienne d’assurance-dépôts. Pour en savoir plus sur l’assurance-dépôts.

Partagez cet article