Blogue

Un compte conjoint, pour le meilleur ou pour le pire!

Le compte conjoint est semblable à un compte personnel. La seule différence, c’est que 2 personnes ou plus peuvent y faire des opérations : retraits, virements, dépôts, chèques, etc. En plus de permettre une accumulation rapide de l’argent, il facilite la gestion des frais communs. Finalement, le compte conjoint permet de faire à plus de 2 ce qu’on a parfois de la difficulté à faire tout seul : épargner.

Le compte conjoint, est-ce toujours une bonne idée?

La réponse appartient à chacune des personnes concernées :

  • À quoi, précisément, servira ce compte?
  • Qui paiera quoi?
  • Quel montant sera déposé par chacun et à quelle fréquence?
  • Comment se feront les opérations?
  • Quels sont mes objectifs d’épargne, quels sont ceux de mon conjoint?

Certains couples décident d’avoir une comptabilité commune. Ils n’ont pas de comptes personnels et canalisent tous leurs revenus dans un seul et même compte où chacun puise selon ses besoins. Mais si l’harmonie se brise, l’un des conjoints développera peut-être une certaine rancoeur à l’endroit de l’autre qui a fait moins de dépôts dans le compte. L’argent fait partie des sujets de discorde les plus fréquents.

Le compte commun est un outil pratique, mais en cas de doute, mieux vaut s’abstenir. Bien des couples choisissent d’avoir une comptabilité séparée et ne s’en portent pas plus mal.

Qu’arrive-t-il au décès de l’un des titulaires?

Lorsque l’un des titulaires d’un compte conjoint décède, le conjoint survivant devient automatiquement propriétaire unique du compte et peut continuer à transiger en toute liberté.

Le saviez-vous?

Dans un couple, chaque cotitulaire peut gérer ses finances de son côté. Mais il vient un temps où il faut se donner des stratégies communes. C’est ce que vise la planification financière intégrée, une démarche dans laquelle le planificateur financier de votre Caisse populaire peut vous accompagner.

Partagez cet article