Fermer
Blogue

En mémoire des 215 enfants retrouvés à Kamloops

En mémoire des 215 enfants retrouvés à Kamloops

Bonjour, Tansi, Aniin,

En 2015, lors de Commission de vérité et réconciliation du Canada, j’ai regardé avec beaucoup d’émotion les témoignages déchirants des survivants des pensionnats autochtones. Comment des hommes et des femmes ont-ils pu causer ses torts irréparables à des familles entières et surtout à des enfants arrachés de leurs familles? Voilà que la découverte de 215 corps d’enfants à Kamloops vient encore une fois marquer cette histoire sombre de notre pays. Je ne peux pas imaginer ce que mon épouse et moi serions aujourd’hui si le gouvernement était venu arracher de notre famille nos enfants à l’âge de 3, 5, 7 ou 9 ans, jamais certain de les revoir, les empêchant de parler français et leur arrachant tous souvenirs de leurs racines franco-ontariennes. Espérons que ses évènements bouleversants seront une des dernières étapes vers la guérison communautaire et la reconstruction et réappropriation d’une culture fière et essentielle à un Canada généreux et compatissant.

Merci, Kininask-omitin, Miigwetch

Philippe Boissonneault
Président du conseil d’administration

 

Bonjour, Tansi, Aniin,

Comme Canadien, comme Franco-Ontarien, mon cœur est déchiré par la triste nouvelle de la découverte des 215 corps d’enfants à Kamloops. Comment, dans un pays comme le nôtre, où les libertés et les diversités sont des richesses si importantes, de telles atrocités ont-elles pu être permises? En solidarité avec les peuples fondateurs de notre continent, je souhaite que la réconciliation puisse s’opérer dans un esprit d’humanité, d’entraide et de solidarité. Il est important de faire connaître ces faux pas à nos générations futures pour leur permettre de ne jamais répéter les erreurs du passé. Ces erreurs ne pourront jamais être effacées, mais ensemble nous pouvons encore créer un monde meilleur. L’équipe de la Caisse Alliance y croit.

Merci, Kininask-omitin, Miigwetch

Pierre Dorval
Président et chef de la direction

Partagez cet article
Aller au contenu