Blogue

Des cas comme le mien et les conseils d’un planificateur financier

Nous avons dressé le portrait sommaire de la situation financière de 3 couples qui sont aux prises avec de sérieux problèmes d’endettement, et même de surendettement. Tous souhaitent se libérer du stress et de la pression engendrés par le poids de leurs dettes.

Luc

Qui est-il?
Luc, 34 ans, pigiste en marketing
Revenu annuel net : 36 000 $

Rêve d’acheter une maison.

Portrait sommaire de sa situation financière

  • Ne possède pas d’automobile.
  • N’a aucun fonds d’urgence.
  • Loue un appartement à Ottawa.
  • A un prêt étudiant de près de 5 000 $.
  • A 12 000 $ en dettes diverses (cartes de crédit et marge de crédit).
  • Paie 60 $ en frais de crédit divers par mois.
  • Paie sans se questionner la surcharge de 1,50 $ à n’importe quel guichet automatique.
  • Ne prend pas le temps d’analyser sa situation financière et de faire un budget.
  • S’est habitué à l’idée d’être endetté.
  • Luc a demandé une avance sur sa paie, le mois dernier.

Les recommandations d’un planificateur financier

  • Faire un budget.
  • Organiser ses finances.
  • Planifier d’éliminer les dettes de marge de crédit et de cartes de crédit.
  • Établir des priorités dans les dépenses.
  • Couper dans les dépenses variables (les déterminer en faisant le budget).
  • Prendre l’habitude de payer en totalité les comptes.
  • Vérifier les taux d’intérêt des dettes pour rembourser les plus élevés en premier. Négocier avec les créanciers (prêteurs).
  • Consolider autant que possible les comptes bancaires (pour économiser sur les frais)
  • Prendre un forfait avec transactions illimitées qui coûte au maximum 15 $ ou 16 $ par mois.
  • Faire une bonne utilisation des cartes de crédit ou de débit pour toute la période où il sera nécessaire de payer les dettes en priorité.
  • Se constituer un fonds d’urgence couvrant au moins 3 mois de dépenses.
  • Épargner au moins 5 % du revenu net dans un REER ou un CELI.
  • Consulter pour évaluer ses besoins en matière d’assurances, testament et de mandat en cas d’inaptitude.

Martin et Sylvia

Qui sont-ils?
Martin, 40 ans, administrateur de réseau
Revenu annuel net : 60 000 $

Sylvia, 35 ans, graphiste
En congé de maternité et enceinte du 2e.

1 enfant en bas âge et 1 enfant à venir.
En appartement dans un quartier cossu.

Souhaitent s’acheter un duplex cette année.

Portrait sommaire de la situation financière du couple

  • Dépensent 67 % de leur revenu commun en nourriture, vêtements, cadeaux et dépenses quotidiennes en argent liquide.
  • Arrivée d’un nouveau bébé dans 7 mois.
  • Aiment le luxe (nouveaux électroménagers en inox, nouvelle voiture, sofas en cuir, téléviseur LCD, etc.).
  • Sylvia aime se payer des soins (coiffeur, esthétique, spa) et achète beaucoup de vêtements pour elle et les enfants.
  • Martin mange beaucoup au restaurant par manque de temps le midi et sort souvent prendre un verre au centre-ville avec les amis.
  • Martin a un abonnement au gym qu’il n’utilise pas depuis l’arrivée du premier enfant.

Les recommandations d’un planificateur financier

  • Établir des priorités dans leurs dépenses.
  • Évaluer leur capacité financière pour déterminer combien ils peuvent investir dans l’achat d’un duplex.
  • Dégager de l’épargne pour leurs REER.
  • Cotiser à des régimes enregistrés d’épargne-études (REEE) pour les enfants.
  • Planifier les dépenses pour l’arrivée du deuxième bébé.
  • Constituer un fonds d’urgence couvrant au moins 3 mois de dépenses.
  • Consulter pour évaluer leurs besoins en matière d’assurances, de testament et de mandat en cas d’inaptitude.

Claude et Suzanne

Qui sont-ils?
Claude, 47 ans, mécanicien
Revenu annuel net : 40 000 $

Suzanne, 47 ans, directrice
En arrêt de travail depuis 2 mois.
Revenu annuel net : 65 000 $

Ils ont 3 enfants : 9, 14 et 16 ans.

Portrait sommaire de la situation financière du couple

  • Ont un niveau de dépenses élevé et économisent peu.
  • Ont 110 000 $ de dettes, en plus de leur prêt hypothécaire.
  • Utilisent 9 cartes de crédit pour régler leurs achats divers, dont l’épicerie.
  • Paient des frais de crédit mensuels très élevés.
  • Ont un solde de 175 000 $ à payer sur leur prêt hypothécaire.
  • Mènent un gros train de vie : grande maison, 6 téléviseurs, sorties familiales coûteuses (spectacles rock, cinémas, magasinage), voyage dans le sud chaque année acheté à crédit.
  • Possèdent 3 voitures dont 2 sont louées et 1 d’occasion qui a été achetée pour l’aîné de la famille qui vient d’avoir 16 ans.
  • Les 3 enfants ont chacun un iPod, 1 ordinateur portable et 1 téléviseur dans leur chambre respective.

Les recommandations d’un planificateur financier

  • Consolider les prêts et autres cartes de crédit sur leur prêt hypothécaire actuel.
  • Dresser un budget et le respecter.
  • Faire un choix dans les dépenses luxueuses.
  • Penser à vendre une des 2 voitures louées pour couper dans les frais de transport.
  • Résister à l’envie de voyager à crédit et de faire des achats impulsifs (vêtements, gadgets électroniques).
  • Apporter son lunch au travail et faire son café le matin plutôt que de l’acheter à gros prix à la croissanterie du coin, par exemple.
  • Faire des échanges de vêtements avec des amis ou de la famille qui ont des enfants aussi.
  • Penser à faire des sorties familiales gratuites.
  • Contribuer à un REEE pour le dernier enfant.
  • Mettre à jour leurs besoins en matière d’assurances, de testament et de mandat en cas d’inaptitude.

Pour aller plus loin

N’hésitez pas à faire, vous aussi, le bilan de votre situation financière. Prenez le temps de communiquer avec un conseiller ou un planificateur financier de votre caisse populaire . Ces professionnels sont à votre disposition.

Partagez cet article